Disparition des photos de la génération la plus photographiée

 

Pourrons nous accéder à nos photos numérisées d’ici 10 ans?

Les avantages de la photo numérique nous ont assaillies comme un tsunami depuis quelques années, surtout en réduisant les coûts  et en facilitant le partage par le biais de l’Internet. La plupart d’entre nous avons adopté le nouveau medium sans questionner les désavantages qui semblent à premier abord inexistants. Plus besoin d’imprimer nos photos et les placer dans des albums volumineux. Suffit de les cataloguer dans nos ordinateurs, sur des sites de partage de photos ou sur le  »Cloud ». Pourtant, certains gurus de l’informatique commencent à sonner l’alarme. Mike Yost, un photographe américain de renommé, est l’un de ces photographes qui provoque une réflexion sur la situation. Voir son blog ici : https://mikeyostphotography.wordpress.com/2015/01/31/the-most-photographed-generation-will-have-no-pictures-in-10-years/ Selon lui, la génération la plus photographiée n’aura aucune photo de disponible d’ici 10 ans. De plus, Vincent Grey Cerf, reconnu comme étant un pionnier fondateur de l’informatique, lors d’une présentation à l’American Association for the Advancement of Science à San José Californie, avertie qu’à moins qu’une solution soit identifiée, tous les documents et fichiers numérisés aujourd’hui peuvent devenir désuets d’ici 10 ans. Voir son article sur le site Petapixel: http://petapixel.com/2015/02/17/print-your-photos-or-risk-losing-them-to-the-digital-dark-age-internet-pioneer-warns/

Le problème réside dans le fait que les formats numériques utilisés aujourd’hui, seront probablement désuets d’ici 10 ans. Il suffit de se rappeler à titre d’exemple, que durant les années 80’, nos fichiers étaient sauvegardés sur des disques moues ou ‘’floppy disks’’. Aujourd’hui, nos ordinateurs n’offrent plus accès à ce medium. Les documents écrits et sauvegardés en format Microsoft Works ou Word Processor des années 90’ peuvent être très difficiles sinon impossibles à ouvrir dans Windows 7 ou des versions plus avancées.

Selon les experts, d’ici 5 ans le format CD sera désuets et les ordinateurs n’offriront plus l’accessibilité à ce format. Avec le développement informatique, les fichiers JPG et RAW seront possiblement remplacés par des fichiers plus avancés pour mieux accommoder le nombre de Méga pixels toujours grandissant. Il y a 10 ans, les cartes mémoire SD de nos caméras se limitaient à 52Mb, aujourd’hui, la carte moyenne offre jusqu’à 64 Gb, question de s’ajuster à la capacité des capteurs modernes. La carte SD est-elle appelée à disparaitre? Déjà, certains appareils photo permettent de transférer les données via Wifi. Que nous réserve l’avenir? De toutes évidences, nos données risquent d’être inaccessibles et donc perdues dans les années à venir.

Certains diront que ces commentaires sont alarmistes. Toutefois, si l’on regarde le développement technologique des années précédentes, il y sujet à prendre des précautions.

Niepcefirstphoto[1]

Première photo – La cour du domaine du Gras, dans le village de Saint-Loup-de-Varennes, première expérience réussie de fixation permanente d’une image de la nature

 

C’est en 1880 que la première photo imprimée durables fit sont apparition. Nicéphore Niépce un français en fut l’auteur et inventeur. Depuis ce temps et jusqu’à jusqu’à aujourd’hui, l’impression des photos à permis d’en  conservées un grand nombre, soit dans des archives ou simplement dans un album familiale. C’est photos représentent une richesse visuelle considérable. Avec elles, nous pouvons retracer visuellement l’histoire de nos sociétés précédentes et aussi de conserver des mémoires de nos vies depuis plus de 135 ans.

Tarsil Morrison-2-2 logo copy

Circa 1900

Wilfred Boudreau pris par Gérard Boudreau année 50-1 logo copy

Circa 1945

Enfants à Evangeliste et Exilda logo copy

Circa 1950

Anita et amies logo copy

Circa 1959

FF001-0981 Vieille maison familiale Claudette & Philippe retouched logo copy

Circa 1985

Blank.jpg (1 of 1)

Pour parer à toutes les éventualités, la solution primée est l’impression de vos photos les plus importantes. Le retour à l’album photo qui contient les événements les plus importants de votre vie est à considérer. Le coût d’impression d’une photo 4 x 6 est aujourd’hui très négligeable. L’impression de vos photos représentant votre portfolio d’artiste photographe ainsi que vos photos documentaires est plus que jamais important.

Chacun de vous peuvent faire la part des choses. En ce qui me concerne, je considère sérieusement à imprimer certaine de mes photos de famille et les placer dans un album. Quand à mon portfolio, je considère produire un livre qui servira de recueille pour mes descendants, puisque je voudrais qu’on se rappel de moi en terme de ce que j’ai vécu visuellement. Ceci peut paraitre comme un fardeau pour certains, d’autres y trouveront un plaisir en y voyant un bon projet d’hiver.

Plusieurs sites offrent la possibilité d’imprimer des livres tels qu’entre autres :

http://www.blurb.ca/

http://www.shutterfly.com/photo-books

http://www.snapfish.ca/snapfishca/photobook

Je vous partage ceci à titre de matière à réflexion seulement et non en temps que porteur de nouvelles négatives. Malgré l’inconnu, je compte bien poursuivre ma passion pour la photographie aussi longtemps que je le pourrai, et je vous en souhaite autant.

N’hésitez surtout pas si vous le désirez, de laisser  votre commentaire dans les cases à cet effet.

Jean-Paul Boudreau, Photographe

Advertisements

12 avis sur « Disparition des photos de la génération la plus photographiée »

  1. Un sujet qui porte définitivement à réflection ! Bien intéressant, peut-être qu’on devra fournir un ordinateur ou portatif (avec les disques dur compatibles avec l’ordinateur) pour nos enfants !!

  2. Merci de partager cette information au sujet de nos photos numériques.
    Il faut y penser et faire vite. Bonne journée et merci de l`information très appréciée.

  3. Bien fait ce blog Jean-Paul. Bravo. Ceci ce compare très bien à la misique et ses formats. Le 78 tours…..le 45 tours….le 33 tours….les « 8 tracks »….les casettes. Mais si on ce fit aux nouveaux format, la qualité est toujours meilleur. Alors on est gagnant-gagnant.

  4. Très intéressant, à l’époque où tout est consommé vite et où les changements sont font à une vitesse impressionnante,il est bien de s’arrêter et penser aux souvenirs pour les générations à venir, merci Jean-Paul pour cette prise de conscience,

  5. A n’en pas douter, l’ère de la technologie numérique semble progresser à une vitesse plus accélérée …dilemne des temps nouveaux, il est bon de se pencher sur ce phénomène avant de devenir victime du progrès….tant de temps passionné devant une caméra, mais surtout tant de moments exclusifs croqués et immortalisés à conserver à tout prix!!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s