La photographie abstraite

J’écris ces lignes pour ceux d’entre vous qui se demande qu’est-ce qu’une photo abstraite.

Une description simple et universelle d’une photo abstraite est difficile à trouver car plusieurs voies s’élèvent pour clamer la ‘’vraie’’.  Ce qui semble évident, c’est que le sujet suscite divers opinions, tous aussi bonnes l’une que l’autres.  Ceci nous ramène au phénomène de la perception, toujours différente selon la personne. Je vous propose donc mes définitions de la photo abstraite selon ma perception. À vous de juger ou de décider selon votre façon de voir la chose.

Je décrirais la photographie abstraite comme étant toute photo qui :

  • Evoque un sentiment ou une réaction quelconque sans nécessairement révéler l’identité réelle du sujet.
  • à première vue, évoque quelque chose, mais dont le sujet se révèle finalement être toute autre.

abstract 16 (1) copy

La photo qui précède, évoque pour moi la surface inhospitalière d’une planète lointaine vue de l’espace. Il s’agit pourtant d’une blessure recouverte de sèvre sur une grosse épinette.

abtsrait Blood stream 1 copy

La photo précédente  ressemble étrangement à une perspective de l’intérieur d’un vaisseau sanguin dans lequel circulent de nombreux globules rouges. Pourtant, il s’agit en réalité de gouttelettes d’eau sur le capot de ma voiture, avec au centre le reflet du soleil.

boule de verre 5638 (23) copy             boule de verre 5638 (28) copy

Ces fleurs tentaculaires aux couleurs vives sont en réalité une partie de l’intérieur d’un globe de verre ingénieusement construit.

CP-00297-06-E-CD001-5.3-JPB-Gimp copy IMGP2287 copy

Ces points lumineux répétitifs n’offrent aucun indice quant à la nature du sujet. La deuxième photo démontre pourtant qu’il s’agit simplement de l’abat-jour de ma lampe.

abstrait peindre avec la lumière bouleau miramichi DSC_1263 (1) copyabstract feu de foret copy

Abstract synaptic transmissionsDSC_5481 copyabstract DSC_5329 cop 1 y (2) copy

Une technique que j’aime beaucoup explorer est celle que j’appel ‘’peindre avec la lumière’’.  Il s’agit en principe d’utiliser une vitesse d’obturation lente, selon la lumière, en bougeant l’appareil de gauche à droite ou de haut en bas. La première photo de ce groupe de quatre offre une impression abstraite d’une foret de jeunes bouleaux. La deuxième photo donne l’impression d’un feu de foret intense. La troisième photo suggère une pluie de lumière ou encore des transmissions synaptiques du cerveau. Enfin, la quatrième photo ressemble étrangement aux poiles d’un animal fantastique.

Le quasi-abstrait

Dans mes efforts à bien identifier mes fichiers pour les retrouver, (voir un de mes articles precedents https://jeanpaulboudrotphotographie.wordpress.com/2014/01/30/archiver-pour-retrouver-vos-photos/, j’au dû créer une sous-catégorie que je nomme ‘’quasi-abstrait’’. Ma définition est la suivante; une photo qui dans sa simplicité, fait surtout ressortir les formes, textures et couleurs, sans toutefois cacher le sujet reel.

abstrait Pointe barachois copy

La photo qui précède en est un bon exemple. L’accent est mis sur la forme des courbes de la rive. L’eau et la grève sont simplement complémentaires et servent surtout à la mise en contexte.

abstrait reflets dans l'eau-7370 copy

Celle-ci révèle principalement les reflets de façon abstraite sur l’eau. La mince portion d’eau bleue dans la partie supérieure révèle subtilement le contexte dans lequel se trouve le sujet.

CP-00113-05-A-CD001-5.3-JP-Edmonton copy

Je classifie la photo précédente également dans ma sous-catégorie quasi-abstraite. La surface de verre de cet immeuble du centre-ville d’Edmonton, reflète avec distorsion les véhicules d’un stationnement.

abstrait fougères-3109 copy

On reconnaît le contexte sylvestre de cette dernière photo, que je catégorise également comme quasi-abstraite.

La photographie abstraite pour moi fait partie intégrale de la créativité. Elle me permet d’exprimer ma perception du sujet ainsi que mes sentiments face à celui-ci. C’est pourquoi je m’y adonne régulièrement.

Pour bien réussir une photo abstraite, il est important d’utiliser les règles de composition ainsi que d’assurer une bonne exposition du sujet.

Je remercie sincèrement tout ceux d’entre vous qui me partager vos commentaires.

Formation à venir

Cours Niveau 1 pour débutants : Beresford le 29 janvier 2015– 4 places de reste

Cours Niveau 1 pour débutants : Shippagan le 31 janvier 2015 – 3 places de reste

Ateliers de formation Lightroom 5 : Beresford le 21 février 2015

Pour vous inscrire, visiter le http://www.jeanpaulboudreauphotographie.com

Poursuivez votre passion!

 

Publicités

Les 4 axes d’apprentissage pour photographes amateurs

Apprendre à faire de belles photos peut sembler un défi énorme pour le photographe amateur débutant. Le simple fait de s’acheter un appareil plus performant n’est pas nécessairement la solution, puisque pour le novice, sa complexité au début, fait partie de la courbe d’apprentissage. Au même titre que d’autre forme d’expression visuel tel le dessein, la peinture ou la sculpture pour en nommer quelques-uns, la photographie est un art qui s’apprend, se cultive et s’apprivoise. L’appareil photo est au photographe ce que le crayon est au dessinateur, le pinceau au peintre, et le ciseau au sculpteur, simplement un outil dans les mains d’un créateur. Cet outil est le medium au travers duquel l’artiste s’exprime, c’est pourquoi l’outil doit être maitrisé par le biais de l’apprentissage. Dans toutes disciplines, à mon avis, les principaux communs dénominateurs de l’apprentissage sont les suivants ; l’intérêt, la formation, l’expérience et la persistance.

L’intérêt peut faire surface à n’importe quel temps dans votre vie. Elle peut prendre diverses formes et provenir de diverses sources selon les individus. Dans mon cas, lors de notre voyage de lune de miel au Mexique, la frustration au retour de n’avoir pu capturer l’essence des moments vécus, fut l’étincelle qui alluma mon intérêt pour la photographie. Que votre intérêt soit les photos de famille, de paysages, de nature, ou de sport, pour en nommé que quelques-uns, car ils sont multiples, le désire est le même, soit de capturer des moments tels que vous les avez ressentis. Soyez averti qu’avec le temps, l’intérêt se transforme souvent en passion.

La formation est un élément incontournable, puisque qu’elle permet de progresser de façon constante et par le même fait, nourrir votre intérêt. La plupart des gens réussissent à progresser par eux-mêmes au début et à certain étapes durant leurs apprentissages. Toutefois, il nécessaire que votre apprentissage soit ponctué de formation, sinon, vous aurez tôt fait de vous sentir enlisé. Au tout début, munissez-vous d’une bonne formation de base, celle-ci vous permettra de partir d’un bon pied. Beaucoup trop de gens sautent cette étape et le résultat se voit dans leurs photos par la suite. À divers intervalles, investissez dans des ateliers de perfectionnement selon vos intérêts particuliers. Ceux-ci agissent comme des agents propulseurs qui vous permettent non seulement d’améliorer vos techniques mais aussi d’en découvrir des nouvelles. Rien de tel pour nourrir l’intérêt et en même temps assurer votre progression.

L’expérience s’acquière par l’entremise de la pratique au cours du temps. Un appareil photo laisser dans son sac trop longtemps ne contribue en rien à votre progression. N’attendez pas que l’occasion se présente, réservez vous du temps pour faire de la photo au moins une fois par semaine. Que se soit à l’intérieur de votre demeure, ou lors d’une marche à l’extérieur, utilisez ce temps pour mettre en pratique ce que vous avez déjà maitrisé en y incluant ce que vous avez appris récemment. En termes de sujet, soyez attentif aux formes qui vous entourent et à la façon dont la lumière s’y dépose. Pensez en dehors de la boite, sortez de vos sentiers battus et soyez créatifs. N’ayez crainte de ne pas réussir vos photos du premier coup, c’est par les essais et les erreurs que l’apprentissage se fait. Considérez joindre un club de photographie pour amateurs. Ces regroupements pour la plupart contiennent des gens comme vous à la recherche de conseils. Certains seront plus ou moins avancés que vous, mais la plupart partagent les mêmes intérêts. Que se soit à l’intérieur ou à l’extérieur de ces cercles, tentez d’identifier un mentor. Parmi ces photographes qui possèdent plus de connaissances, certaines seront ravis de vous offrir de bons conseils et de suivre votre développement.

 La persistance est un ingrédient essentiel pour votre réussite. Chacun de nous possédons des aptitudes différentes face à l’apprentissage. Certains saisissent très rapidement, tandis que d’autres doivent travailler plus fort et plus longtemps. Quand je regarde les photos que je produisais il y a 20 ans et que je les compare à celles que je produits aujourd’hui, j’y vois une progression graduelle constante.

En conclusion, la photographie est un medium qui s’apprend au fil des ans. Il n’existe pas de formule rapide. Peut importe quel est votre niveau d’intérêt pour la photographie, c’est quatre axes d’apprentissage s’appliquent et elles vous permettront de progresser de façon constante. 

Poursuivez votre passion!