Les 4 axes d’apprentissage pour photographes amateurs

Apprendre à faire de belles photos peut sembler un défi énorme pour le photographe amateur débutant. Le simple fait de s’acheter un appareil plus performant n’est pas nécessairement la solution, puisque pour le novice, sa complexité au début, fait partie de la courbe d’apprentissage. Au même titre que d’autre forme d’expression visuel tel le dessein, la peinture ou la sculpture pour en nommer quelques-uns, la photographie est un art qui s’apprend, se cultive et s’apprivoise. L’appareil photo est au photographe ce que le crayon est au dessinateur, le pinceau au peintre, et le ciseau au sculpteur, simplement un outil dans les mains d’un créateur. Cet outil est le medium au travers duquel l’artiste s’exprime, c’est pourquoi l’outil doit être maitrisé par le biais de l’apprentissage. Dans toutes disciplines, à mon avis, les principaux communs dénominateurs de l’apprentissage sont les suivants ; l’intérêt, la formation, l’expérience et la persistance.

L’intérêt peut faire surface à n’importe quel temps dans votre vie. Elle peut prendre diverses formes et provenir de diverses sources selon les individus. Dans mon cas, lors de notre voyage de lune de miel au Mexique, la frustration au retour de n’avoir pu capturer l’essence des moments vécus, fut l’étincelle qui alluma mon intérêt pour la photographie. Que votre intérêt soit les photos de famille, de paysages, de nature, ou de sport, pour en nommé que quelques-uns, car ils sont multiples, le désire est le même, soit de capturer des moments tels que vous les avez ressentis. Soyez averti qu’avec le temps, l’intérêt se transforme souvent en passion.

La formation est un élément incontournable, puisque qu’elle permet de progresser de façon constante et par le même fait, nourrir votre intérêt. La plupart des gens réussissent à progresser par eux-mêmes au début et à certain étapes durant leurs apprentissages. Toutefois, il nécessaire que votre apprentissage soit ponctué de formation, sinon, vous aurez tôt fait de vous sentir enlisé. Au tout début, munissez-vous d’une bonne formation de base, celle-ci vous permettra de partir d’un bon pied. Beaucoup trop de gens sautent cette étape et le résultat se voit dans leurs photos par la suite. À divers intervalles, investissez dans des ateliers de perfectionnement selon vos intérêts particuliers. Ceux-ci agissent comme des agents propulseurs qui vous permettent non seulement d’améliorer vos techniques mais aussi d’en découvrir des nouvelles. Rien de tel pour nourrir l’intérêt et en même temps assurer votre progression.

L’expérience s’acquière par l’entremise de la pratique au cours du temps. Un appareil photo laisser dans son sac trop longtemps ne contribue en rien à votre progression. N’attendez pas que l’occasion se présente, réservez vous du temps pour faire de la photo au moins une fois par semaine. Que se soit à l’intérieur de votre demeure, ou lors d’une marche à l’extérieur, utilisez ce temps pour mettre en pratique ce que vous avez déjà maitrisé en y incluant ce que vous avez appris récemment. En termes de sujet, soyez attentif aux formes qui vous entourent et à la façon dont la lumière s’y dépose. Pensez en dehors de la boite, sortez de vos sentiers battus et soyez créatifs. N’ayez crainte de ne pas réussir vos photos du premier coup, c’est par les essais et les erreurs que l’apprentissage se fait. Considérez joindre un club de photographie pour amateurs. Ces regroupements pour la plupart contiennent des gens comme vous à la recherche de conseils. Certains seront plus ou moins avancés que vous, mais la plupart partagent les mêmes intérêts. Que se soit à l’intérieur ou à l’extérieur de ces cercles, tentez d’identifier un mentor. Parmi ces photographes qui possèdent plus de connaissances, certaines seront ravis de vous offrir de bons conseils et de suivre votre développement.

 La persistance est un ingrédient essentiel pour votre réussite. Chacun de nous possédons des aptitudes différentes face à l’apprentissage. Certains saisissent très rapidement, tandis que d’autres doivent travailler plus fort et plus longtemps. Quand je regarde les photos que je produisais il y a 20 ans et que je les compare à celles que je produits aujourd’hui, j’y vois une progression graduelle constante.

En conclusion, la photographie est un medium qui s’apprend au fil des ans. Il n’existe pas de formule rapide. Peut importe quel est votre niveau d’intérêt pour la photographie, c’est quatre axes d’apprentissage s’appliquent et elles vous permettront de progresser de façon constante. 

Poursuivez votre passion!

 

Advertisements