La ‘’Macrophotographie’’… à la découverte du très petit

Les termes ‘’macro’’ ou ‘’photo macro’’ sont souvent utilisés pour décrire la macrophotographie. L’aspect technique est très bien expliqué dans Wikepedia : ‘’ La #macrophotographie est l’ensemble des techniques photographiques permettant de photographier des sujets de petite taille entre les rapports de grandissement 1:1 et 10:1. Le terme désigne l’activité photographique associée à ces techniques. En effet, de manière classique, une macrophotographie est une photo dont la taille du sujet sur le négatif est plus grande que la taille réelle. Cependant, avec l’évolution des formats de films et le passage à la photographie numérique, dans l’usage moderne, le terme désigne également une photographie finie d’un sujet à une taille plus importante que la taille réelle.’’. La photo macro se fait habituellement avec un objectif dit macro et qui incorpore une capacité entre 1 :1 et 1 :4. Un rapport 1 :4 vous permettra de reproduire un sujet à sa grandeur réel lorsqu’imprimé sur du papier 10 x 15 cm. Un rapport 1 :1 vous permettra d’autre part de vous rapprochez davantage  votre sujet, tout en étant capable d’effectuer une mise en foyer. Il est possible de faire de la photographie macro de façon moins onéreuse en utilisant des tubes d’extension. Ceux-ci se placent entre l’objectif et le boitier. Toutefois, il y a certains désavantages à utiliser cette méthode, soit la perte de plusieurs stop de lumière, ce qui peut rendre la tache difficile lorsqu’on travaille avec des insectes qui bougent, et une certaine perte de précision et netteté de l’image. Untitled2Untitled3 Tubes d’extension                                       Objectif 100mm macro 1:1 Le manque de flexibilité des tubes d’extension est la raison principale pourquoi la plupart des photographes amateurs optent pour l’achat d’une lentille macro. Un objectif fixe et non un zoom, ceux -ci sont offert en divers formats, soit 60mm, 90mm, 100mm ou 110mm. Par expérience je préfère travailler avec un 100mm. Selon la qualité, les prix peuvent varier de 600$ à 1200$. Maintenant que la table est mise de façon rudimentaire, je préfère vous parler des plaisirs de la macrophotographie. Quand je regarde au travers de mon objectif macro, j’ai toujours l’impression de regarder dans un microscope. Tout à coup, ce monde que je connais de façon distant et miniature, s’offre à moi comme si j’y étais. En observant une abeille butinant dans le cœur d’un tournesol, j’ai l’impression de me tenir sur une pétale tout près. Quand l’abeille à fini son travail, je peux me permettre de m’approcher du cœur de la fleur et d’apprécier son architecture naturelle. abeille tournesol-5181 copy tournesol -5177 copy Quand je déplace mon regard pour voir l’environnement immédiat, je découvre des formes gracieuses parmi les plantes qui s’apparentent à un univers de géants. 10 Nodding thrillium copy Pendant environ cinq ans et utilisant de la pellicule diapositive, j’ai eu l’occasion de découvrir de très près l’univers de la flore de notre zone tempérée. Ce fut pour moi un voyage d’exploration personnel dont les souvenirs sont encore très vifs dans mon esprit. Box 10 #40 copy Box 10 #85 copy copy Box 10 #64 copy Parmi les nombreuses découvertes que j’ai fais furent l’interaction entre les plantes et les insectes et les jeux de lumière exotique. C’est durant cette période que j’ai réussi à développer mes connaissances et habiletés avec la profondeur de champ, la vitesse d’obturateur, la lumière à contre jour, la saturation des couleurs, les formes et la composition. C’est un exercice que je vous recommande. Box 10B #73 copy Feuille de vigne garage logo DSC_9974Box 10B #97 copy                    feuilles début automne back lit-4910 copy   Box 10 #51 copy                         Box 10A #32 copy Un autre  aspect d la photographie macro qui continu à m’animer aujourd’hui est celui de la photographie abstraite. La nature m’offre une quantité illimitée de sujet qui me permet d’exprimer les sensations que j’éprouve face à la complexité et les merveilles de celle-ci. En utilisant la méthode de foyer sélectif, il est possible de créer des images qui reflètent mon état d’âmes quand j’explore le monde du tout petit. Que ce soit après une fine pluie dans les aiguilles de pins ou lorsque le soleil du matin illumine la brume au travers des toiles d’araignées, ou infime portion de glace près de la rivière, l’expérience s’avère à chaque fois sublime. Si vous songez à acquérir un nouvel objectif, n’hésitez pas à considérer une bon objectif macro. Vous en aurez pour des années de plaisir. abstract 25 (1) copy abstract 29 (1) copy ABSTRACT 32 (1) copy  Abstract water motion iceIMGP1775 copy flipped (1) copy   Si vous songez à acquérir un nouvel objectif, n’hésitez pas à considérer une bon objectif macro. Vous en aurez pour des années de plaisir. Vous connaissez quelqu’un qui pourrait profitez de ces quelques conseils? N’hésitez pas à partager. Dites leurs également que je vais offrir un cours de photographie Niveau 1 en janvier et février à Shippagan et à Beresford. Pour ceux d’entre vous qui désir apprendre à maitriser la modification de leurs photos, j’offrirai un atelier d’une journée en février sur le logiciel Lightroom 5, un logiciel performant et facile à apprendre. Poursuivez votre passion! Jean-Paul Boudreau Photographe

Publicités